Vous aider à éviter les escroqueries en ligne en lien avec le COVID‑19

Nous voulons nous assurer de votre sécurité lorsque vous naviguez sur Internet. Pour cette raison, tous nos produits sont dotés de puissantes technologies de sécurité intégrées qui nous aident à détecter et bloquer des menaces avant qu'elles ne vous atteignent.

Récemment, nous avons constaté une augmentation considérable des escroqueries en ligne avec le COVID‑19. Avec ces quelques conseils, nous souhaitons vous aider à repérer et éviter ces escroqueries afin que vos activités en ligne restent sécurisées.

Principaux types d’escroqueries en lien avec le COVID‑19

Fausses communications d'organismes officiels de santé

Des escrocs se faisant passer pour la CPAM, l'OMS ou la HAS peuvent proposer des traitements, des tests ou d'autres informations sur le COVID‑19.

Sites web proposant des produits frauduleux

Ces sites peuvent vendre des gels hydroalcooliques, des masques ou d'autres produits très demandés qui ne parviennent jamais à leurs destinataires.

Escrocs se faisant passer pour des sources gouvernementales

Certains escrocs affirment fournir des bulletins d'actualités en provenance du site gouvernement.fr, et demandent des paiements de la part du Trésor Public.

Offres frauduleuses d'aide financière

Les escrocs peuvent se faire passer pour des banques, des investisseurs ou des agents de recouvrement, et proposer des offres visant à voler vos informations bancaires.

Appels frauduleux aux dons

L'authenticité de toute demande de dons destinés à des associations caritatives, des hôpitaux ou encore à la Fondation de France doit être soigneusement vérifiée.

Comment éviter les escroqueries courantes

Soyez au fait des méthodes utilisées par les escrocs

Les escrocs tirent parti de l’augmentation des communications en lien avec le COVID‑19 en faisant passer leurs arnaques pour des messages authentiques concernant le virus. En plus des e-mails, les escrocs sont susceptibles d'utiliser les SMS, les appels automatiques et les sites web malveillants pour vous atteindre.

Rendez-vous directement sur les sites web faisant autorité

Les escrocs se font souvent passer pour des sources connues et fiables faisant autorité. Accédez directement aux sources comme les sites web gouvernement.fr, has-sante.fr ou who.int/fr pour obtenir les dernières informations à propos du COVID‑19.

Méfiez-vous des demandes d'informations personnelles ou bancaires

Si vous recevez une demande d'informations non sollicitée, prenez le temps d'évaluer l'authenticité du message. Les escrocs demandent souvent vos informations de connexion ou vos informations bancaires et vos coordonnées. Il leur arrive également de demander des paiements via virement bancaire ou en monnaie virtuelle.

Faites vos dons directement aux associations caritatives

Certains escrocs profitent de votre générosité en faisant des appel aux dons destinés aux opérations de soutien dans le cadre de la lutte contre le COVID‑19. Faites des recherches pour vérifier l'authenticité de l'association en question, en vous assurant, entre autres, qu'elle figure au Répertoire National des Associations.

Les escrocs se font également passer pour de véritables associations caritatives. Pour être certain que votre argent parviendra à l'association de votre choix, faites vos dons directement via son site web plutôt qu'en cliquant sur un lien que vous avez reçu.

Vérifiez soigneusement les liens et adresses e-mail avant de cliquer

Les liens frauduleux imitent les sites web authentiques en y ajoutant des mots ou des lettres. Si un message vous invite à « cliquer ici », passez votre curseur sur le lien ou appuyez longuement sur le texte – en faisant attention de ne pas le cliquer – pour repérer d'éventuelles erreurs dans l'URL. Des fautes d'orthographe ou des lettres et chiffres intégrés au hasard dans l'URL ou l'adresse e-mail peuvent également indiquer qu'il s'agit d'une arnaque.

Cherchez à savoir si le message a fait l'objet d'un signalement

Si quelqu'un vous a envoyé un message frauduleux, cette personne l'a probablement envoyé à d'autres. Copiez-collez dans un moteur de recherche l'adresse e-mail, le numéro de téléphone ou la section la plus suspecte du message pour vérifier si d'autres personnes l'ont signalé comme frauduleux.

Ajoutez un niveau de protection à votre compte

Pour protéger encore mieux vos comptes, adoptez la validation en deux étapes. Celle-ci offre un niveau de sécurité supplémentaire car elle requiert deux étapes pour accéder à votre compte : par exemple, quelque chose que vous savez (votre mot de passe) et quelque chose que vous possédez (comme votre téléphone ou une clé de sécurité).

Signalez les escroqueries

Si vous recevez un message suspect, signalez-le sur www.internet-signalement.gouv.fr

Aidez les autres à éviter les escroqueries en lien avec le COVID‑19

Parlez-en autour de vous et aidez les autres à rester en sécurité sur Internet. Partagez ces conseils avec votre famille et vos amis, et téléchargez le résumé ci-dessous.

Télécharger le PDF