Vérification système

Entrez dans les coulisses et voyez comment Google rend Internet plus sécuritaire

Infrastructure

Google exploite l'une des plus grandes et des plus sécuritaires infrastructures infonuagiques au monde. Ses centres de données sont situés partout sur la planète et sont connectés par des câbles à fibre optique sous-marins. Tout ce système est surveillé de près en tout temps.

Google Play Protect

Chaque jour, Play Protect vérifie environ 50 milliards d'applications Android pour déceler la présence de logiciels malveillants et de virus. La première vérification est effectuée lorsqu'un fournisseur tente de téléverser une application dans la boutique Google Play Store. Google Play Protect intervient également quand les utilisateurs veulent télécharger une application ou l'utiliser sur leurs appareils. Lorsque le service découvre une application potentiellement nuisible, Google en alerte l'utilisateur ou retire automatiquement l'application. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site android.com.

Chiffrement

Google utilise différentes technologies de chiffrement comme HTTPS et Transport Layer Security afin de protéger les courriels envoyés à l'aide de Gmail et les photographies que les utilisateurs enregistrent dans le nuage. Le moteur de recherche de Google utilise également le protocole HTTPS comme standard.

Vérifications des demandes de renseignement

Google ne donne pas d'accès direct aux données des utilisateurs aux organismes de renseignement ni à d'autres organismes gouvernementaux. C'est aussi vrai pour les États-Unis et l'Allemagne que pour les autres pays du monde. Si une autorité lui adresse une demande d'accès aux données d'un utilisateur, Google examinera en détail la demande et n'accordera aucun accès sans motif valable. Google publie depuis des années des rapports de transparence, qui incluent des demandes de renseignements. Pour lire ces rapports, visitez le transparencyreport.google.com.

Navigation sécuritaire

La technologie de navigation sécurisée Google protège les utilisateurs des sites dangereux et des malfaiteurs. Sa fondation est une base de données contenant les adresses de sites Web suspects. Si un utilisateur tente de visiter l'un de ces sites, il reçoit un avertissement. Google se sert également de l'intelligence artificielle pour contrer les toutes dernières stratégies d'hameçonnage. Pour en savoir plus à ce sujet, visitez le site safebrowsing.google.com.

Combler les lacunes

Google investit chaque année des millions de dollars dans des projets de recherche et des « primes pour la chasse aux bogues ». Ces dernières sont des récompenses pour les as de l'informatique qui aident l'entreprise à trouver des failles de sécurité cachées. Un de ces experts est Ezequiel Pereira, un Uruguayen de 18 ans, qui a aidé Google à découvrir plusieurs de ces failles. L'année dernière, il a reçu une récompense de 36 337 $ pour une importante découverte.

Project Zero

L'équipe élite de sécurité de Google travaille d'arrache-pied pour corriger les failles de sécurité avant que les pirates informatiques et les voleurs de données puissent les trouver. Les experts appellent ces failles des « vulnérabilités du jour zéro », et c'est pourquoi l'équipe se nomme « Project Zero ». L'équipe ne se concentre pas uniquement sur les services Google : elle cherche aussi des failles dans les services des compétiteurs afin de les en informer et de les aider à protéger eux aussi leurs utilisateurs. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les efforts de l'équipe Project Zero, visitez le site googleprojectzero.blogspot.com.

Un coup de main aux autres fournisseurs de services informatiques

Google donne continuellement accès à ses technologies de sécurité aux autres entreprises, sans frais, afin d'assurer la sécurité des utilisateurs sur Internet, même en dehors de l'écosystème de Google. Par exemple, des concepteurs d'autres entreprises peuvent utiliser Cloud Security Scanner pour chercher des vulnérabilités. De plus, les navigateurs Safari d'Apple et Firefox de Mozilla utilisent la technologie de navigation sécurisée de Google.

Protection contre les pourriels basée sur l'IA

Google utilise l'apprentissage automatique pour protéger les utilisateurs de Gmail contre les pourriels. Des réseaux neuronaux analysent des milliards de courriels non sollicités ou indésirables et trouvent des tendances leur permettant de reconnaître les pourriels. Cette approche s'est avérée efficace. Aujourd'hui, moins d'un pourriel sur mille se retrouve dans la boîte de réception d'un utilisateur, et ce nombre diminue chaque jour!

Apprenez-en davantage sur le site :

safety.google

Illustrations : Robert Samuel Hanson

Découvrez comment Google aide à assurer la sécurité de tous en ligne.