Comment récupérer vos données

Vous souhaitez télécharger vos données personnelles sur votre ordinateur ou les transférer vers un autre fournisseur ? C'est possible grâce à Google Takeout, comme l'expliquent Stephan Micklitz et Greg Fair de chez Google.

M. Micklitz, M. Fair, vous êtes responsables de Google Takeout. À quoi ce service sert-il exactement ?

Stephan Micklitz, directeur de l'ingénierie au sein de l'équipe Confidentialité et sécurité chez Google : Google Takeout vous permet, par exemple, de télécharger sur votre ordinateur les photos, les contacts, les e-mails, les entrées de l'agenda ou les fichiers musicaux stockés sur Google Drive, ou de les transférer vers un autre fournisseur.

Greg Fair, responsable produit de Google Takeout : Mon épouse et moi-même avons deux enfants et, comme la plupart des parents, nous avons beaucoup de photos d'eux : 600 gigaoctets de photos, pour être précis. Lorsque le disque dur qui contenait toutes ces photos a planté, nous avons été bien contents de les avoir toutes sauvegardées avant sur Google Photos. J'ai ensuite pu utiliser Google Takeout pour simplement télécharger les photos sur un nouveau disque dur.

Greg Fair
Smartphone

Greg Fair, responsable produit chez Google, est en charge de Google Takeout, un outil qui permet aux utilisateurs non seulement de télécharger leurs données depuis Google, mais aussi de les transférer vers d'autres fournisseurs.

Comment les gens utilisent-ils Takeout ?

Greg Fair : Principalement pour sauvegarder toutes les données qu'ils stockent sur Google Drive.

Stephan Micklitz : Ce qui n'est pas très logique, car les données sont en fait bien plus en sécurité sur Google Drive que sur la plupart des appareils de stockage à domicile.

Greg Fair : À la maison, votre chat peut faire ses besoins sur votre disque dur, l'un de vos enfants peut le casser, ou vous pouvez être victime d'un incendie. Chez Google, chaque fichier est stocké plusieurs fois, sur différents serveurs. Impossible de faire plus sûr.

Et pourtant, vous sauvegardez encore vos données sur un disque dur, M. Fair !

Greg Fair : C'est parce que mon épouse utilise des programmes de retouche d'images et que ce n'est pas pratique d'avoir les images dans le cloud.

"Chez Google, chaque fichier est stocké plusieurs fois, sur différents serveurs. Impossible de faire plus sûr."

Greg Fair

Je vois.

Stephan Micklitz : Mais par exemple, en ce qui me concerne, je n'utilise pas de programme comme ça. Je continue à sauvegarder toutes mes photos sur un disque dur. Ce sont mes données, et je veux en garder une copie physique.

Pourquoi ce comportement "illogique" de votre part ?

Stephan Micklitz : Nous avons un lien émotif et très personnel avec nos photos. Elles évoquent de nombreux souvenirs. En tant qu'utilisateur, je ne veux pas me retrouver à devoir faire confiance à une seule entreprise pour protéger mes photos, même si c'est l'entreprise pour laquelle je travaille. C'est pourquoi les services de portabilité comme Google Takeout sont si importants. Ils offrent aux utilisateurs la possibilité de récupérer leurs données à tout moment, même dans le cloud.

Depuis quand Google considère-t-il que la portabilité est un sujet important ?

Greg Fair : Depuis plus de 10 ans. Nous avons commencé par développer différents services de portabilité de données. Puis, en 2011, Google a lancé sa solution centralisée : Takeout. Depuis, nous avons intégré de plus en plus de services Google, si bien qu'aujourd'hui, Takeout en gère plus de 40.

Bien que de nombreux utilisateurs téléchargent leurs données sur leur ordinateur, ils les transfèrent rarement vers d'autres services. Pourquoi ?

Greg Fair : Aujourd'hui, les utilisateurs peuvent transférer leurs données de Google vers Dropbox, Box ou Microsoft Office 365, et inversement, bien évidemment. Nombre de nos concurrents n'offrent pas encore cette possibilité. Pour tenter de changer cela, nous avant lancé le projet de transfert de données en 2017 et l'avons officiellement annoncé en juillet 2018. C'est un projet Open Source, qui fournit aux entreprises du code gratuit pour mettre en place des fonctionnalités de portabilité et ainsi permettre le transfert de données d'un service à un autre en toute simplicité.

Stephan Micklitz : Supposons qu'une start-up développe un nouveau service sensationnel. Il serait trop coûteux pour une petite entreprise de créer sa propre solution de portabilité. À la place, elle peut rejoindre le projet de transfert de données et intégrer le code adéquat dans son propre logiciel.

Stephan Micklitz (à droite), directeur de l'ingénierie, est responsable de la sécurité et de la confidentialité à l'échelle internationale chez Google. Il a étudié l'informatique à l'Université technique de Munich et travaille chez Google dans cette même ville depuis fin 2007.

Mais pourquoi est-il dans votre intérêt que je change de fournisseur ? Greg Fair : Nous voulons que vous utilisiez les services Google parce que ce sont les meilleurs, et non parce que vous croyez ne pas pouvoir utiliser vos données ailleurs.

Le règlement général sur la protection des données, qui est entré en vigueur en mai 2018, contient des dispositions sur la portabilité des données. Avez-vous dû personnaliser votre outil de chargement de données pour répondre à ces exigences ?

Greg Fair : Lorsque nous avons lu le règlement pour la première fois en 2016, nous avons réalisé que nous étions déjà bien avancés en ce qui concerne la portabilité. Même à l'époque, nous travaillions intensément sur le sujet depuis un certain temps.

Stephan Micklitz : Nous pensons que c'est une bonne chose que ce sujet reçoive enfin l'attention qu'il mérite. À l'heure actuelle, la portabilité est encore une niche qui n'intéresse pas beaucoup d'utilisateurs. Mais nous sommes convaincus que cela changera d'ici quelques années.

"Mes enfants doivent pouvoir regarder les photos de leur enfance, tout comme je regarde celles de la mienne."

Stephan Micklitz

Pourquoi ?

Stephan Micklitz : Les utilisateurs commencent tout juste à stocker leurs données dans le cloud. Mais supposons qu'une entreprise fasse faillite et que vos données soient stockées sur ses serveurs. Vous voulez être sûr de pouvoir récupérer vos données. C'est aussi une question de durabilité des données. Mes enfants doivent pouvoir regarder les photos de leur enfance, tout comme je peux regarder les photos jaunies de mes parents.

Souhaitez-vous que les photos numériques durent aussi longtemps que les photos argentiques ?

Stephan Micklitz : Oui. C'est également l'un des aspects de la protection des données au sens large : la possibilité d'utiliser dans 50 ans les données que je stocke aujourd'hui.

Photographies : Conny Mirbach

Découvrez comment Google contribue à la sécurité de tous en ligne